La politique et moi                                                                                                            Sommaire

En tout premier lieu, je tiens à remercier les personnes qui m'ont accordées leur confiance lors du scrutin du huit octobre 2000.
Pour tous, je reste plus que jamais votre dévoué porte parole à tout niveau 

                                                                                                        Philippe,

Un peu de moi, quelques lignes de présentation...

C’est en rédigeant ces quelques lignes que je m’aperçois qu’il est difficile de parler de soi, mon goût est plus porté sur l’action.

Arrière petit fils d’un des premiers coopérateurs du parti, les problèmes de gestion, de coordination m'ont très tôt intéressés, mais à cette époque je n'ai pas pu avoir de contact constructif d'un point de vue purement "politique".

Ceux qui me connaissent savent que je suis impliqué dans la vie politique et sociale depuis ma jeunesse.

C'est au début de mes études supérieures, en étudiant divers ouvrages que j'ai découvert puis approfondi par pur plaisir  notre histoire parlementaire depuis la constitution de la Belgique jusqu'à nos jours.   J'en avais effectué une synthèse en une cinquantaine de pages et  cette étude a consolidé un sentiment déjà présent d'appartenance à la mouvance socialiste. 

J'ai par la suite eu la chance de rencontrer en  notre regretté Robert Praillet, Bourgmestre de Jehay, Echevin à Amay,  la première personnalité que je considère toujours comme mon "parrain politique".
Son soutien à l'occasion de mon projet de remise sur pied d'une section amaytoise de "Jeunes Socialistes" ne s'est jamais démenti.

Bien que  les valeurs humaines restent à mes yeux les plus essentielles, mon goût pour les technologies de pointe et l’informatique m'ont tout naturellement amené à proposer et à faire admettre à l'administration Communale d'Amay ( où j’ai fait mes " premières armes " au service des travaux ) les nécessités d'informatiser les services dans un but de mieux rentabiliser le temps à consacrer à l'accueil du public.
Le premier ordinateur de l’administration est ainsi arrivé lorsque je travaillais au bureau d’étude et de dessin.  Durant ces quatre années de travail, j’ai eu  l’occasion d’encore mieux connaître et apprécier l'entité d'Amay.

Ma candidature lors du scrutin de 1994 ne me paraissait pas opportune en raison de mon manque de disponibilité.  A l'heure actuelle, l'expérience acquise au Ministère Wallon de l’équipement et des transports et l'aboutissement de mon projet professionnel  ( la création  pour la Wallonie de la section audio-visuelle du M.E.T. ),  me permettent maintenant de mieux m’investir  dans la gestion de ma commune.
Je suis et resterai aussi particulièrement attentif aux orientations des projets en cours et en préparation, je souhaite que nous conservions ou préservions cette qualité de vie que nous appréçions tous.

Mes facultés d'adaptation et ma  polyvalence me permettent   de trouver des solutions originales et souvent économiques dans les domaines les plus divers comme par exemple le concept de formation par le travail (devenu EFT).

Du  plaisir de chercher, de concevoir, d'organiser découlent de nombreux projets pluridisciplinaires et d'intérêt général comme par exemple :

Favoriser l'accès aux nouvelles technologies de l'information et des communications (NTIC) pour le plus grand nombre ; bornes, cyber-centres, accès d'informations, de documents,...
Améliorer l'accessibilité et la modulabilité des batiments communaux ;
Créer des activités spécifiques et/ou des rencontres avec et entre les citoyens ;
Traquer tout gaspillage, toute dépense inutile à tout niveau ;
Favoriser les investissements qui s'autofinancent par une meilleure rationalisation ;
Améliorer la sécurité des usagers - surtout les plus faibles - des voiries communales ;
Favoriser l'emploi des deux roues et des transports en commun ;
Promouvoir  la création ou l'amélioration des lieux  de rencontre pour les jeunes & moins jeunes;
Depuis très longtemps je souhaite faciliter et aider à une meilleure répartition de temps de travail ;
Créer des chemins de promenade alentour du château de jehay ;
Etc., ...

J’aime ma commune et quand on aime…

Les candidats socialistes Amaytois aux  élections communales d'octobre 2000

Pour plus d'information sur le parti au niveau de Amay, je vous donne rendez-vous sur le site  : http://users.swing.be/PS.Amay

Pour tout renseignement, avis ou remarque concernant cette page écrivez à philippe.noel@skynet.be
Copyright ©   Philippe Noël -  2000